Chapitre VIII: Proposition Venimeuse

Le même soir, je reçus comme prévu un courrier électronique de l’entreprise Todoo. J’avais de la chance que mon université formait aussi des professionnels de l’audiovisuel. Je fis appel à un ancien de ma promotion Charly Parker. Il était l’un des plus brillants dans sa spécialité audiovisuelle. Il accepta ma demande d’aide en dépit de son emploi du temps chargé. Nous prîmes rendez-vous chez moi. La séance prit fin plus tôt que prévue. Charly avait déjà eu à travailler sur des vidéos similaires. Sa présence me fut très utile. Il me donnait quelques anecdotes sur ma manière de me tenir mais également sur ma gestuelle. Je remis la vidéo le jour suivant au service des ressources humaines de Todoo. Je devais encore patienter et croiser les bras afin que ma vidéo se démarque des autres. Je trouvais très strictes les étapes de sélection des candidats pour intégrer l’entreprise Todoo.

Cette fois-ci, les résultats ne se firent pas prier comme la toute première fois. Une semaine après le dépôt de ma vidéo, je reçus un email de la part de l’entreprise Todoo qui m’invitait à un entretien par Skype. J’avais surmontée la seconde étape. Elle me donnait rendez pour le mardi de la semaine suivante à dix heures pour mon entretien Skype. Ma vidéo avait fait sensation. J’en étais convaincue, vu les capacités de Charly, mais aussi de ma beauté. En outre, au cours de ma présentation, j’avais, grâce à  l’aide de Charly, mis en valeur les points forts sur le questionnaire de Todoo.

Le mardi à dix heures, mon entretien Skype commençait. J’avais en face de moi un jeune homme de race européenne d’une trentaine d’années. Il avait des yeux gris. Sa coupe de cheveux bruns lui donnait un petit air de Leonardo Dicaprio. Il était vêtu dans un costume malgré que l’entretien se faisait par vidéo,. Je restais figée quelques instants sur son apparence physique. Je repris mes esprits lorsqu’il commença à se présenter.

-Bonjour mademoiselle Krystal, je suis monsieur Delapain Alain en charge de votre entretien du jour. Vous avez une fois participez à un entretien par Skype?

-Non Monsieur. C’est ma toute première fois.

-Je vous explique le principe, je vous poserai dix petites questions qui détermineront votre face-à-face avec le directeur général. Soyez rassurée, ce sont des questions simples. Relaxez-vous et si vous êtes prête, on débute.

– Merci Monsieur, je suis prête.

– Très bien. Décrivez-moi une expérience professionnelle pendant laquelle vous avez dû surmonter des problèmes ou des obstacles ? Comment avez-vous pu résoudre ces problèmes ?

– Dans ma quête d’emploi, j’ai rencontré un entrepreneur avec qui j’ai collaboré. Il avait besoin de mes compétences, mais il n’avait pas les moyens de m’embaucher. J’ai alors travaillé pour son entreprise gratuitement pensant que la situation s’améliorera. Je le faisais pour acquérir plus d’expériences  qui figurera sur mon CV. Au bout de six mois, il m’a proposé 100.000 fcfa/mois. Conscient que je risquais de le laisser tomber, il m’a finalement proposé “un CDD”. Il m’a fait miroiter un contrat de travail et un salaire décent. Il devenait de plus en plus autoritaire, désagréable et je découvrais de plus en plus ses mensonges. Au bout d’un an de travail acharné, il me dit qu’il n’avait plus besoin de moi. Et pourtant, je faisais même des heures supplémentaires pour satisfaire sa clientèle.

– C’est tout comme expérience professionnelle pendant laquelle vous avez surmonté des problèmes ?

– Oui monsieur, je n’ai pas eu assez d’expériences professionnelles

– Savez-vous dire  non  ?

– Je répondrai que cela dépend des situations. Il me faut être devant un fait avant de répondre par l’affirmative ou la négative.

– Quelle est votre opinion sur ces personnes qui sont prêtes à avoir des relations sexuelles avec un employeur dans le but de décrocher un poste?

– Excusez-moi Monsieur mais je pense qu’elles sont très idiotes. Une femme qui se respecte ne peux jamais accepter un échange de sexe pour un boulot. Peu importe les avantages liés à ce boulot. Un travail se mérite pour les compétences intellectuelles et non sexuelles.

– Quelle serait  votre réaction s’il arrivait que le chef d’une entreprise vous le propose?

– Je serais sortir immédiatement de ses locaux. Mais avant, je lui ferais savoir que je ne suis pas un objet sexuel. Je ne m’offre pas au premier venu juste pour un boulot, ni pour de l’argent. En plus, mes convictions religieuses ne me permettent pas de le faire.

– Merci mademoiselle Krystal. C’est tout pour notre entretien du jour. Je vous donne rendez-vous  mardi prochain avec le directeur général aux alentours de onze heures. Bonne chance pour la suite, mademoiselle. Bonne journée.

– Merci, monsieur. À bientôt.

Je venais de réussir la seconde épreuve. Il me restait l’ultime  épreuve avec le directeur. Cette dernière partie m’effrayait. J’étais si nerveuse chaque fois que je devais rencontrer le directeur d’une entreprise dans laquelle je postulais. Je m’étais promis de garder mon calme.

Share Button

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *