Les douces Eva

femme africainejpg

J’eus la chance de croiser à différentes étapes de ma vie des femmes qui ont marqué ma vie. Elles m’ont bercé chacune selon la douceur des pouvoirs qui lui étaient en possession.
J’aurai tant souhaité chères mères que l’hexagone soit un miroir ou depuis Abidjan, vous puissiez me voir, mais malgré les kilomètres, je sens vos présences dans l’expression de la féminité européenne.
À toi, ma mère merci de m’avoir donné le jour malgré ton si jeune âge. Merci pour tes combats de chaque jour pour me voir réaliser mes ambitions.
Merci de supporter mes peines même les plus muettes.
Malgré ton analphabétisme, tu restes une femme de valeur.
Je suis le reflet de ton éducation, je te porte en moi par ma couleur de peau, j’ai hérité de ta grande communication, ton amour pour les autres, ton sens du partage.
J’entends encore le son de ta voix m’appelant pour le dîner du soir, je pense encore voyant tes larmes pour le refus de mon visa, des bras confectionnant mon foufou, tes efforts pour ma guérison avec tes secrets de la médecine traditionnelle.
Les secrets du chemin du marché populaire du quartier Jean-Paul II ton lieu de travail pour la survie de ta progéniture ne sont plus un mystère sous tes pas.
Si le monde m’admire ou me déteste peu m’importent puisque je sais que tes bénédictions sont attachées à ma vie.
Merci à toi également Maman Yvette da Sylva pour ces 14 années d’éducations.
J’ai appris tant dans cette ville de Soubré qui sont enfouies en moi, merci de m’avoir supporté et de nous avoir donné l’amour dans tous les domaines.
Je n’oublierai pas mes petites tantes, les femmes de soubré, Mes éducatrices de la TV2, ces braves femme sénégalaise de Rincón de la Victoria, Maman Gildas Assayé, Maman NDoumi , Maman Aka Maman Suzanne, Maman Marguerite.
Vous êtes nombreux vous qui m’avez brindé de vos conseils.
À vous femme d’ici et d’ailleurs par l’intermédiaire de mes mots, je vous dis Moh.

 

Share Button

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *